Le GR7 : des Vosges aux Pyrénées

Une randonnée est en quelque sorte un moyen de s’évader et de découvrir la nature dans tous ses états, sans parler de ses bienfaits pour la santé. Toutefois, une grande randonnée comme celle du GR7 est un défi à ne pas sous-estimer. Comme son nom l’indique, c’est une grande randonnée de plusieurs centaines de kilomètres. 1455 kilomètres séparent les Vosges des Pyrénées pour effectuer cette traverser de la France en diagonale. Voici un max d’infos pour bien choisir votre tronçon du GR7.

Qu’est-ce que le GR7 ?

La GR7 est un sentier de grande randonnée en France, le chiffre 7 indiquant le numéro du parcours. C’est comme cela que sont numérotés les GR en France, n’y voyez pas une raison particulière.

Le GR7 est l’une des nombreuses traversées gérées par la Fédération française de la randonnée pédestre. Il traverse plusieurs départements, où son point de départ se trouve au Ballon d’Alsace, un sommet dans le massif des Vosges et sa dernière étape se situe dans la Principauté d’Andorre.

Il traverse ainsi la France sur une distance de 1 537 km en suivant à peu près la ligne de partage des eaux séparant le versant de la mer Méditerranée et les versants de la mer du Nord, de la Manche et de l’Océan Atlantique. Les trajets se trouvent généralement à une grande distance des grands axes routiers et des zones peuplées.

Sur tout le parcours, le relief n’est pas toujours le même. Néanmoins, la grande majorité est composée de montagnes. Il est important de savoir que l’altitude minimale est de 130 m et l’altitude maximale est d’un peu plus de 2 500 m. L’ensemble des dénivelés est cependant estimé à environ 34 000 m. Le GR7 passe par plusieurs parcs naturels et plusieurs sites touristiques extraordinaires.

Le sentier GR7 est accessible par train depuis plusieurs gares ainsi qu’en car. Ces moyens de transport sont alors disponibles dans les régions et les départements qu’elle sillonne.

Quelles sont les étapes du GR7 ?

Le sentier GR7 parcourt une diagonale incluant 4 régions et quelques-uns de leurs départements à travers la France ainsi que dans la Principauté d’Andorre. Parmi ces régions, il y a le Grand-Est, la Bourgogne–Franche-Comté, l’Auvergne–Rhône-Alpes et l’Occitanie

Le GR7 démarre du haut du ballon d’Alsace. Ce sommet emblématique d’Alsace est le croisement de nombreux sentiers, notamment le GR5 et le GR59.

Vous n’allez certainement pas couvrir les 1500 kilomètres en une seule fois, alors à vous de choisir votre découpage. Nous prévoyons que vous puissiez couvrir entre 20 et 25 km (parfois 30 km) par jour

  • Section 1 : Ballon d’Alsace > Col du Mont de Fourche : 28,5 km | 600 D+ et 1100 de D-
  • Section 2 : Col du Mont de Fourche > Remiremont : 22,5 km | 500 D+ et 750 de D-
  • Section 3 : Remiremont > Uzemain : 26,25 km | 400 D+ et 450 de D-
  • Section 4 : Uzemain > Darney : 31 km | 400 D+ et 400 de D-
  • Section 5 : Darney > Frain : 25 km | 230 D+ et 100 de D-
  • Section 6 : Frain > Bourbonne : 25 km | 130 D+ et 280 de D-
  • Section 7 : Bourbonne > Marcilly : 32 km | 560 D+ et 500 de D-
  • Section 8 : Marcilly > Langres : 32 km | 560 D+ et 500 de D-
  • Section 9 : Langres > Perrogney les fontaines : 20 km | 300 D+ et 300 de D-
  • Section 10 : Perrogney les fontaines > Vivey : 26 km | 320 D+ et 380 de D-
  • Section 11 : Vivey > Avot : 21 km | 360 D+ et 450 de D-
  • Section 12 : Avot > Saussy : 25 km | 600 D+ et 350 de D-
  • Section 13 : Saussy > Velars sur Ouche : 26 km | 540 D+ et 750 de D-
  • Section 14 : Velars sur Ouche > Chamboeuf : 23 km | 650 D+ et 450 de D-
  • Section 15 : Chamboeuf > Bouillant : 25 km | 680 D+ et 750 de D-
  • Section 16 : Bouillant > Orches : 26 km | 830 D+ et 730 de D-
  • Section 17 : Orches > Chamilly : 27 km | 500 D+ et 650 de D-
  • Section 18 : Chamilly > Sassangy : 26 km | 630 D+ et 650 de D-
  • Section 19 : Sassangy > St Quentin : 28 km | 580 D+ et 420 de D-
  • Section 20 : St Quentin > Mont St Vincent : 18 km | 400 D+ et 130 de D-
  • Section 21 : Mont St Vincent > St Bonnet de Joux : 25 km | 400 D+ et 550 de D-
  • Section 22 : St Bonnet de Joux > Col de la Croix d’Auxerre (Matour) : 26 km | 680 D+ et 600 de D-
  • Section 23 : Col de la Croix d’Auxerre (Matour) > Les Echarneaux : 26 km | 880 D+ et 700 de D-
  • Section 24 : Les Echarneaux > St Appolinaire : 26 km | 700 D+ et 700 de D-
  • Section 25 : St Appolinaire > Villechenève : 28 km | 600 D+ et 600 de D-
  • Section 26 : Villechenève > St Martin en haut : 30 km | 950 D+ et 950 de D-
  • Section 27 : St Martin en haut > Valfleury (proche St Christo en Jarrez) : 25 km | 550 D+ et 550 de D-
  • Section 28 : Valfleury (proche St Christo en Jarrez) > Refuge de la Jasserie : 21 km | 1000 D+ et 500 de D-
  • Section 29 : Refuge de la Jasserie > Col du Tracol : 25 km | 480 D+ et 750 de D-
  • Section 30 : Col du Tracol > Devesset : 27 km | 650 D+ et 500 de D-
  • Section 31 : Devesset > Fay sur Lignon : 26 km | 400 D+ et 400 de D-
  • Section 32 : Fay sur Lignon > Ste Eulalie : 27 km | 700 D+ et 600 de D-. Sur cette étape, vous allez passer au pied du Mont Gerbier de Jonc, point de départ du GR3.
  • Section 33 : Ste Eulalie > Col de la Chavade : 29 km | 630 D+ et 630 de D-
  • Section 34 : Col de la Chavade > La Bastide Puylaurent : 26 km | 620 D+ et 850 de D-
  • Section 35 : La Bastide Puylaurent > Belvezet : 20 km | 500 D+ et 360 de D-
  • Section 36 : Belvezet > Chalet du Mont Lozere : 18 km | 650 D+ et 400 de D-
  • Section 37 : Chalet du Mont Lozere > Saint Maurice de Ventalon : 19 km | 250 D+ et 600 de D-
  • Section 38 : Saint Maurice de Ventalon > Barre des Cévennes : 25 km | 700 D+ et 850 de D-
  • Section 39 : Barre des Cévennes > Aire de Cote : 24 km | 500 D+ et 350 de D-. Juste avant l’ascension du Mont Aiguoual
  • Section 40 : Aire de Cote > L’Espérou : 16 km | 550 D+ et 450 de D-
  • Section 41 : L’Espérou > Avèze : 21 km | 250 D+ et 1200 de D-
  • Section 42 : Avèze > Saint Maurice de Navacelles : 30 km | 1000 D+ et 700 de D-
  • Section 43 : Saint Maurice de Navacelles > Fozières : 24 km | 350 D+ et 600 de D-
  • Section 44 : Fozières > Valquières : 24 km | 700 D+ et 700 de D-
  • Section 45 : Valquières > Lamalou les bains : 25 km | 500 D+ et 700 de D-
  • Section 46 : Lamalou les bains > Bardou : 20 km | 1100 D+ et 900 de D-
  • Section 46 : Bardou > Refuge du camp blanc (lac de vésoles) : 22 km | 800 D+ et 400 de D-

Quels matériels préparer ?

En premier lieu, il est important de connaître à l’avance le climat lors de vos randonnées. Ainsi, vous pourrez emporter les vêtements adéquats. Cela ne vous empêche pas pour autant de vous préparer avec des vêtements chauds et imperméables. Concernant les chaussures, choisissez les plus légers, confortables et les plus résistants. Vous pouvez également prévoir des chaussures de rechanges, car vous n’êtes pas à l’abri des imprévus.

Quelques outils utiles sont également nécessaires à part le sac à dos. Prévoyez donc une carte de type IGN, une boussole, une gourde, une lampe frontale, des bâtons, une couverture de survie, un couteau multi-usage, des lunettes de soleil, sans oublier un appareil photo.

Pour les encas, vous pouvez emporter des barres de céréales et de l’eau. Pensez également à préparer quelques accessoires de pharmacie.

Pour préparer le GR7 !

Les récits d’un randonneur qui l’a effectué en intégralité en 57 jours en 2011 : http://legr7apied.e-monsite.com/.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*