GR20 : cartes IGN et topo pour le réussir

Le GR20 en Corse

La Corse a aussi son sentier de Grande Randonnée. Le GR 20 qui sillonne dans les montagnes Corses offre des paysages à couper le souffle, mais se mérite. Il est réputé être le plus difficile GR. Présentation du GR20 qui vous fera découvrir la Corse du Nord au Sud.

Le GR20 est un sentier de randonnée de 190 km et 12.000 mètres de dénivelé positif, découpé en 16 étapes de dénivelé positif.  A raison d’une étape par jour, il vous faudra donc 16 jours pour faire le GR20 mais vous pouvez aussi le faire facilement en 12 jours, 8 jours ou même 5 jours ! Tout n’est que question de planification des arrêts dans les refuges. Avec ses dénivelés importants et ses sentiers très techniques, ce chemin de randonnée à travers la montagne corse est rapidement devenu un des sentiers les plus durs au monde, mais aussi un des plus beaux et sauvages. Découvrez le topoguide et des infos sur le sentier et les refuges ainsi que les cartes IGN du GR20.

Préparer son GR20

Le GR20 demande une préparation minutieuse avant de s’y aventurer, en termes physiques, matériels et du mental. Car le GR20 est un sentier difficile. D’ailleurs, la plupart des randonneurs aguerris s’accordent à le qualifier comme le GR le plus dur au monde. Préparez correctement votre équipement et votre budget !

Vous trouverez un max d’informations dans les topoguide de la FFRANDO

quel matériel emmener sur le GR20

Villes et villages traversés

Si il y a bien un sentier de grande randonnée qui va vous dépayser, c’est bien le GR20 ! Combien pensez-vous traverser de grandes villes : aucune ! Au mieux, vous allez croiser 3 routes, une station de ski à Asco et un village à mi-chemin : Vizzavone. Le GR20 nécessite donc de s’organiser en terme de logistique car vous allez vous retrouver plus souvent en tête à tête avec les montagnes que dans des commerces.

  • Station d’Asco (jour 3 partie Nord)
  • Vizzavone (milieu du GR20) : possibilité de ravitailler, se faire livrer à la Poste, prendre une douche chaude, faire le plein de vivres

Le GR20 relie Calenza au Nord, à Conca au Sud. Ce sont les deux points de départs du GR20, car ce dernier est assez isolé, et donc peu desservi par les transports.

Vous pouvez rejoindre Calenza ou Conca par avion puis par bus ou taxi. Prendre le ferry est une solution aussi pratique, sutout pour démarrer votre GR20 depuis Calenza.

Il est toutefois possible de couper le parcours en deux, à Vizzavona, qui est desservi par le train.

Le GR20 est un sentier de Grande Randonnée (GR) qui traverse la Corse du Nord au Sud. Le GR20 est une ligne droite qui part au nord de Calenzana, pour arriver au Sud à Conca : on peut difficilement démarrer le GR20 ailleurs car très peu de route déservent le GR20. Si vous comptez faire un demi-GR20 nord ou demi-GR20 sud, vous pouvez partir de Vizzavone, qui se trouve à mi-chemin sur le circuit.

La meilleure saison pour le faire

Le GR20 est un sentier de haute montagne, il est donc soumis à de forts aléas climatiques. Sa topographie escarpée est déjà difficile, mieux vaut donc éviter la saison froide avec le gel et le froid qui ralentiraient votre progression.

météo sur le gr20

Les saisons douces comme le printemps ou l’été sont préférables. C’est aussi l’assurance de trouver les refuges ouverts.

Juin est le mois idéal, car l’affluence y est encore raisonnable, les températures clémentes, les orages pas encore présents. Les sources d’eau sont à leur maximum et la durée d’ensoleillement est bonne.

Dans quel sens souhaitez-vous faire le GR20 ?

La partie Nord du GR20 est plus technique, très accidentée tandis que la partie sud est plus roulante, avec des chemins plus larges. Selon votre état de forme ou selon la saison, il peut être judicieux de commencer par le sud pour vous mettre en forme ou attendre une semaine de plus que la neige fonde au nord. Mais vous pouvez aussi vous dire qu’il est plus judicieux de commencer par la technique la plus dure en premier, afin de passer les difficultés avec un état de fraîcheur plus important. Selon le sens que vous allez choisir, il faudra donc vous faire déposer à Conca (au sud) ou à Calenzana (au nord).

Accéder au GR20

Le GR20 relie Calenza au Nord, à Conca au Sud. Ce sont les deux points de départs du GR20, car ce dernier est assez isolé, et donc peu desservi par les transports.

Vous pouvez rejoindre Calenza ou Conca par avion puis par bus ou taxi. Prendre le ferry est une solution aussi pratique, sutout pour démarrer votre GR20 depuis Calenza.

Il est toutefois possible de couper le parcours en deux, à Vizzavona, qui est desservi par le train.

les transports en corse

Vous pouvez arriver en Corse en avion ou en bâteau

  • En avion : des  vols Easy Jet desservent Ajaccio et d’autre compagnies vous déposeront à Calvi, Bastia ou encore Figari.
  • En bâteau, les prix sont moins élevés qu’en avion : la compagnie Corsica Ferries peut vous emmener du continent au départ de Nice ou Toulon jusque Ajacio, Porto Veccio, Ile Rousse ou encore Bastia. Pour un transfert en bâteau depuis le continent, il faut compter entre 70 et 120 euros (selon la période, le jour et l’heure de voyage). Réservez à l’avance votre trajet en bteau pour bénéficier des meilleurs tarifs.

Une fois en Corse, pour rejoindre le départ du GR20, plusieurs solutions :

Les taxis pour le GR20

GR20 NORD : vous trouverez des taxis à Calvi pour Calenzana (plus ou moins 12 km)

  • Taxi Michel : 06.11.58.92.29
  • Biancardini Jean-Paul : 06.08.16.53.65
  • Taxi Costa Ange : 06.24.93.30.95
  • Taxi Corse : 06.33.09.82.07

GR20 SUD : vous trouverez des taxis à Porto Vecchio

  • Taxi Caducee : 06.26.31.66.86
  • Taxi Panzani : 06.14.69.84.66
  • Taxi Corse : 06.33.09.82.07

Vous retrouverez la liste des taxis coté Nord et Sud dans le miniguide gratuit du GR20 -> https://gr20-infos.com/mini-guide-gratuit/

le mini guide gratuit

Les lignes de bus autour du GR20

  • GR20 NORD : des bus peuvent vous déposer au plus proche du GR20, à Calvi ou Calenzana. Il y a deux départs de bus de Calvi pour Calenzana (14h30 et 19h30) et cela entre juin et septembre, pour un tarif de 10€ par personne. Plus d’infos
  • GR20 SUD : il y a des navettes de Porto Vecchio en direction de Conca, pour un tarif variable entre 8 et 15 euros par personne selon l’arrêt que vous choisissez ( Possibilité ensuite de prendre un autre bus pour BastiaPlus d’infos.

Les lignes de train autour du GR20

Départ GR20 NORD, si vous arrivez en avion ou bateau à Bastia ou Ajaccio

  • il y a une ligne de train Bastia > Calvi, avec deux trains par jour, un le matin et un l’après midi (environ 3h de transport) puis ensuite prendre un taxi pour rejoindre Calenzana
  • Il existe une ligne de train Ajaccio > Calvi, avec deux trains par jour, un le matin et un en début d’après midi (environ 4h30 de transport) puis prendre ensuite un taxi. Attention, il y a un changement de train à compter.  Le trajet coûte environ 25 euros pour un Ajaccio > Calvi.

Il n’y a pas de ligne de train qui vont vers le sud de la Corse pour prendre le départ vers du GR20 Sud à Conca. Par contre la ligne Ajaccio > Calvi s’arrête à Vizzavone (environ 1h15 de train depuis Ajaccio). C’est donc un bon moyen de rejoindre le point de départ d’un semi-GR20 !  Plus d’infos sur les trains en Corse et les horaires

Cols et points remarquables

Sur le GR20, vous ne franchirez pas moins de 20 cols, mais vous croisez aussi des lieux magiques comme des cascades, des trous d’eau vous vous baigner, des passerelles. Voici les spots à ne pas louper sur le GR20 !

  • La passerelle de Spasimata
  • Le cirque de la solitude

La saison idéale pour faire le GR20

Nous vous conseillons de vous engager sur le GR20 de fin juin à fin septembre car le parcours est en partie en Haute Montagne. Avant le mois de juin, le sentier peut encore être enneigé en passant certains cols, il faut un équipement spécifique. De plus, les refuges ne sont pas gardés.

Après septembre, c’est le risque d’avoir des jours plus courts et surtout des sources tarries. Quelle que soit la saison, méfiez vous de la météo et faites confiance aux bulletins affichés par les gardiens de refuges : si un orage est prévu, écoutez-les. Les accidents sur le GR20 ne sont pas rares, et c’est souvent lié à la prise de risque des randonneurs.

Dormir sur le GR20: les hébergements

Vous n’aurez pas de mal à trouver un hébergement sur le GR20, tout dépend de votre découpage d’étapes : en 5 jours ? En 8 jours, en 12 jours ?  Voici la liste des villes ou des lieux dans lesquels vous pourrez trouver un refuge, un gîte d’étape ou un camping sur le GR20. Il est aussi possible de faire des crochets en aller retour pour aller chercher des refuges sur des variantes.

Vous trouverez la liste de tous les hébergements dans le topoguide ou dans ce petit guide gratuit du GR20 à télécharger et imprimer

les hébergements sur le GR20

Il y a 3 façons de dormir sur le GR20

  • Réserver une nuit dans un refuge : un lit vous attend avec u matelas et une couverture, vous amenez votre duvet, votre sac à viande. En 2018, la nuit en refuge coûte 14 euros par personne, il y a entre 30 et 45 places selon les refuges. Vous pouvez prendre votre repas en refuge sans réserver mais en arrivant tôt.
  • Réserver une nuit dans une tente autour d’un refuge : vous réservez à la fois l’emplacement et la tente, vous amenez simplement votre matelas et votre duvet. Le prix d’une nuit en tente coûte 17 euros par personne, 23 euros pour deux personnes.
  • Réserver un emplacement : vous réservez uniquement une place autour du refuge, il faudra planter votre tente et donc sortir votre matelas et votre duvet. Le prix d’un emplacement seul coûte 6 euros par personne.

Dans tous les cas, le camping sauvage est interdit en Corse et tout particulièrement sur le GR20.  La réservation des refuges et des emplacements avec ou sans tente se fait en ligne. Si vous comptez dormir dans les refuges, il y a peu de chance de trouver une place dans un lit en arrivant sans réserver. Plus d’informations et réservations sur reserver.sitecresa.fr/parcnaturel-asega

Les refuges sont ouverts jusque mi-septembre, voici la liste des refuges dans le sens Nord > Sud.

  • le refuge de Ortu di u Piobbu (fin étape 1)
  • le refuge de Carrozzu (fin étape 2)
  • le refuge et la station d’Asco Stagnu (fin étape 3)
  • le refuge de Tighjettu (fin étape 4)
  • le refuge de Ciottulu di i Mori (fin étape 5)
  • le refuge de Manganu (fin étape 6)
  • le refuge de Petra piana (fin étape 7)
  • le refuge de l’Onda (fin étape 8)
  • Vizzavona (fin étape 9)
  • le refuge d’E Capannelle (fin étape 10)
  • le refuge de Prati (fin étape 11)
  • le refuge d’Usciolu (fin étape 12)
  • le refuge de Matalza (fin étape 13) – nouveau refuge créé en 2012.
  • le refuge d’Asinau (fin étape 14)
  • le refuge d’I Paliri (fin étape 15)

Équipement nécessaire

Votre équipement doit être complet, car vous serez isolé pendant plusieurs jours sans possibilité de ravitaillement. Pour autant, le circuit du GR20 étant déjà difficile, mieux vaut ne pas se surcharger.

Nous vous recommandons d’opter pour un sac à dos de randonnée adapté à votre morphologie, suffisamment grand pour y ranger tout votre équipement, mais pas trop, pour éviter de la tentation de le surcharger inutilement. La taille du sac est aussi à déterminer en fonction de vos étapes sur le sentier, de votre rythme de progression, des modalités retenues pour votre repas et votre hébergement.

Nous vous recommandons de télécharger cette liste gratuite du matériel, présentée sous forme de checklist pour ne rien oublier

matériel pour GR20

La trousse de premiers soins est la première chose à mettre dans votre sac, ainsi que de la crème solaire, vos lunettes, vos papiers d’identité, votre argent et votre carte IGN ou votre topoguide.

Pour partir à l’assaut des chemins montagneux du GR20, il est primordial d’opter pour des chaussures de randonnées adaptées, de bonne qualité et confortables. Portez-les suffisamment avant pour vous assurer qu’elles ne vous feront pas mal durant le GR20.

En ce qui concerne les vêtements, prévoyez deux tenues complètes. Pantalon et short de randonnées, t-shirts, chaussettes, un chapeau ou une casquette constituent le paquetage idéal. Le temps en montagne restant imprévisible et changeant, pensez à emporter un coupe-vent imperméable. Prenez des vêtements plus chauds pour la nuit.

La toilette sera sommaire, car les refuges sont dépourvus de douches. Vous pourrez vous rafraichir dans les points d’eau naturels, comme les cascades.

Vos repas, si vous avez de ne pas les prendre en extérieur ou de manière partielle, ainsi qu’une gourde pour vous hydrater complèteront votre sac.

Il n’y a quasiment aucun réseau mobile sur le GR20. Profitez en pour vous déconnectez quelques jours. Si toutefois vous deviez utiliser votre portable, emportez une batterie usb de secours.

La difficulté consiste à prendre l’équipement nécessaire et porter le moins possible car il faut aussi que le GR20 soit un plaisir. Randonnée avec un sac de 25 kg pendant 15 jours n’est pas forcément agréable :). Partez avec le strict nécessaire mais ne lésinez pas avec la sécurité. Voici une liste non exhaustive d’équipement à ne pas oublier de mettre dans votre sac à dos.

Récapitulons pour les vêtements :

  • des chaussures de randonnée : qu’elles soient basses et légères ou plutôt hautes (et du coup un peu plus lourdes), nous vous conseillons d’investir dans une bonne paire de chaussures avant de partir sur le GR20. Le sentier étant très accidenté, les rochers peuvent être coupants ou déstabilisants, il ne faut pas vous engager sur le sentier avec une simple paire de baskets. Prévoyez une paire de chaussure avec une bonne semelle, bien épaisse. Le fait que la chaussure soit montante pourra vous maintenir la cheville.
  • un pantalon et un short de randonnée : le pantalon de randonnée (entre 40 et 50€) est léger mais il vous couvrira la totalité des jambes, parfait pour les jours où le soleil tape fort et que vous ne souhaitez pas attraper de coup de soleil sur les cuisses ! Prenez aussi un short de randonnée (entre 20 et 30€) pour être plus à l’aise la journée. Vous trouverez ça peut être ringard mais c’est tellement pratique : il existe des pantalons convertibles en short, en enlevant la fermeture éclair au niveau des genoux !
  • deux ou trois tee-shirt
  • deux ou trois paires de chaussettes de randonnée : la particularité des chaussettes de randonnée, c’est la couture. Prenez des chaussettes  dédiées à la marche ou à la course à pied, avec le minimum de couture extérieure pour éviter les frottements et les ampoules.
  • un k-way étanche

Hygiène

Il n’y a pas de douche dans les refuges, simplement des coins aménagés pour vous laver. En journée, si vous avez l’occasion de vous poser pour en profiter, vous trouverez des cascades ou des points d’eau pour vous rafraîchir (et du coup vous décrasser). Si vous avez la possibilité, organisez vos journées pour marcher à la fraîche et vous poser pour vous rafraîchir avant d’aller au refuge.

  • Crème solaire
  • Brosse à dent
  • Savon de Marseille : il servira à la fois à vous laver et pour votre lessive.
  • Serviette de toilette : les serviettes microfibres ne coûtent pas plus de 15 euros, sont très faciles à ranger et surtout sèchent extrèmement vite.
  • Trousse de premier secours : pansements, désinfectant, de quoi soigner les ampoules

Soirée et nuit

Les soirées peuvent être fraîches sur le GR20. Dès que le soleil disparaît derrière les montagnes, le froid peut rapidement tomber. Nous vous recommandons donc de prendre :

  • une polaire
  • un tee shirt à manche longue
  • un pantalon de randonnée ou pantalon léger de jogging
  • des chaussettes de récup’
  • un bonnet ou un tour de cou (de type buff)
  • des chaussures légères ou des tongues (pour ne pas avoir à remettre vos pieds dans les chaussures de randonnée le soir)
mini guide du GR20

Accessoires

  • deux ou 3 sac poubelles pour protéger le contenu de votre sac en cas d’orage ou un sur-sac
  • un appareil photo ou un téléphone portable (il y a très peu de réseau sur le GR20, vous pourrez donc le laisser en mode avion)
  • une batterie USB : les prix varient entre 10 et 25 euros et cela vous permettra d’être autonome pour 15 jours au niveau de votre téléphone portable, bien sûr selon la puissance de la batterie et l’utilisation que vous aurez de votre téléphone.
  • de l’argent liquide
  • un réservoir d’eau, avec au minimum 1.5L de contenance
  • vos papiers : carte d’identité, passeport, carte vitale (dans une pochette étanche)
  • une lampe frontale, si jamais vous décidez de partir tôt ou si par malheur vous devez arriver tard. Le jour se lève entre 5h00 et 6h00 l’été. Idéal aussi pour ne pas déranger les gens la nuit dans le refuge. Un éclairage léger suffit (100 – 150 lu), vous n’avez pas besoin d’avoir une lampe qui envoie 1000 lumens !!
  • des lunettes de soleil : le soleil peut taper fort en Haute Montagne, surtout si il reste des névés !
  • une casquette ou un bob !
  • des bâtons de randonnées : le prix des bâtons de randonnée varie entre 30 et 60 euros. Nous avons acheté une paire de bâtons à la fois solide, bon marché et pliable en 3, c’est idéal pour ne pas s’encombrer, les bâtons peuvent se ranger sur le sac. A la fin d’une vraie journée de marche active, les bras font aussi mal que les jambes, et les bâtons encaissent à la place des genoux dans les descentes !

Manger et boire sur le GR20

Comme nous vous le disions ci-dessus, il n’y a qu’un seul endroit où vous trouverez un magasin : à Vizzavone, pour ravitailler ou vous faire livrer des vivres. Par contre, il est possible de manger dans chaque refuge : plat complet , menu le soir ou plats froids, omelette ou assiette de charcuterie le midi. Si vous prévoyez une étape par jour, vous ne croiserez pas de refuge le midi, il faudra donc penser à porter votre nourriture ou acheter chaque matin le repas du midi (taboulé, salade niçoise, pain de mie, fromage etc…)

repas sur le GR20

Dans chaque refuge, selon les approvisionnements, vous pourrez aussi y trouver de la petite épicerie avec des produit de premières nécessité : des gâteaux secs, du pain, de la bière (la Piétra), quelques conserves ou encore des paquets de pâtes ou de la sauce tomate.

Vous pourrez aussi faire des crochets dans des bergeries pour acheter du fromage ou du saucisson.

Vous trouverez de l’eau facilement en début de saison sur le GR20, par contre attention aux fins de saison, si le climat a été sec, certaines sources peuvent être tarries. Regardez bien les emplacements des sources sur les cartes IGN.

En savoir plus sur le budget pour faire le GR20

Les cartes IGN du GR20

les cartes IGN du GR20


Vous partez bientôt sur le GR20 ? Nous en revenons, et par expérience, nous vous conseillons de partir avec les cartes IGN dans votre sac à dos. C’est toujours plus prudent de savoir s’orienter en montagne, d’avoir une idée des difficultés à venir, d’anticiper le relief ou tout simplement pouvoir shunter et rejoindre un village proche en cas d’abandon. En plus c’est toujours sympa d’étudier à l’avance le topo du lendemain !

Nous vous conseillons d’acheter le TOPOGUIDE du GR20 édité par la F.F.RANDO qui vous donne toutes les informations sur chaque étape.

En complément, nous vous proposons de télécharger l’ensemble des cartes du GR20 pour les consulter sur votre ordinateur (format imprimable en pdf).

Dès réception de votre paiement (9.95€), vous recevrez les 16 cartes du GR20 par mail. Il n’est pas nécessaire d’avoir un compte paypal, vous pouvez régler directement par CB.

Réussir son GR20

Le GR20 ne s’improvise donc pas. Réussir son GR20 nécessite une grande préparation. La randonnée s’anticipe, en regroupant le matériel nécessaire, en programmant ses étapes, en réservant ses hébergements, en étudiant le topoguide et la carte IGN.

Mais le GR20 nécessite aussi une excellente condition physique. Le dénivelé est fort, le sentier mène en haute montagne, où le climat peut mettre l’organisme à rude épreuve. Le GR20 ne doit pas être sous-estimé. Il s’adresse aux randonneurs aguerris. Il peut d’ailleurs constituer un excellent entraînement pour un trail.

Le GR20 est le plus difficile au monde, mais les panoramas qu’ils offrent, tous plus sublimes les uns que les autres, valent vraiment les efforts fournis pour y accéder.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*