Tour du Mont Blanc : topo et cartes IGN

Le Tour du Mont Blanc (TMB) est un des sentier de randonnée les plus connu de France, qui passe aussi en Suisse et en Italie. C’est une boucle de plus de 175 km et 10.000m de dénivelé autour du Mont Blanc. Si vous êtes un traileur, sachez que le TMB est aussi le circuit de base emprunté par l’UTMB, il est à la fois fréquenté par les randonneurs mais aussi par les amoureux de trail qui préparent cette course mythique, ou la CCC. Il est possible de découper le TMB en plusieurs étapes, pour le faire en 10 jours, 6 jours ou même 3 jours ! A la différence du GR20 (en Corse) qui est très technique, ou du GR54 (dans les Écrins) qui est très sauvage, le TMB lui est beaucoup plus fréquenté et moins technique (bien que des passages en altitude puissent en surprendre plus d’un) ! Nous partageons ici notre expérience de notre Tour du Mont Blanc : conseils, découpages, refuges ou encore cartes IGN, profitez de ce topo de rando pour préparer votre randonnée l’été prochain ! 

Comment accéder au Tour du Mont Blanc ? Où démarrer ?

Le TMB est une boucle autour du Mont Blanc, vous pouvez donc imaginer commencer votre circuit dans la ville ou village de votre choix puisque le sentier vous ramènera naturellement au même point.

Démarrer en France à Chamonix

L’avantage c’est que vous pourrez stationner votre véhicule, trouver de magasins, des hôtels ou chambres d’hôtes. En démarrant le tour du Mt Blanc à Chamonix et en partant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, vous aurez l’avantage de commencer par un partie facile sur les 30 premiers kilomètres. En effet, le chemins vers les Houches est tout plat et la première bosse vers le col de Voza se fait progressivement sur des chemins de 4×4. Vous pourrez déjà faire un premier arrêt aux Contamines ou continuer vers le col du bonhomme, première vraie grosse difficulté du TMB. Vous pouvez donc rejoindre Chamonix :

  • en voiture et stationner le véhicule
  • en train : il n’y a pas de train qui monte directement de la vallée (Cluses, Sallanches) jusque Chamonix. Vous pouvez par contre prendre un train à Cluses jusque Saint Gervais puis un train de Saint Gervais en direction de Vallorcine. Ce train s’arrête à Chamonix au niveau du départ pour les Aiguilles du midi mais aussi à Chamonix centre ville, parfait pour rejoindre le départ du TMB direction les Houches. Voici les horaires de train vers Chamonix -> ici 
  • En covoiturage : il y a tellement de randonneurs, d’alpinistes ou de vacanciers en direction de Chamonix que vous n’aurez aucun mal à trouver un trajet en covoiturage sur Blablacar : c’est souvent le plus simple et le plus économique, essayez !
  • Il y a des lignes de bus dans la vallée qui circulent de jour comme de nuit l’été (chamo’nuit). Retrouvez tous les renseignements ici.

Démarrer en Italie à Courmayeur

En partant de Chamonix et en traversant le tunnel, vous arriverez en quelques minutes à Courmayeur, autre point de passage du TMB. Courmayeur est une petite ville dans laquelle vous trouverez tout ce qu’il faut pour vous ravitailler ou vous reposer. Sachez que si vous démarrez le TMB à Courmayeur, vous serez directement au coeur des difficultés du TMB : en partant nord ouest directement la Suisse, vous devrez affronter le Grand Col Ferret (2537 m) à une dizaine de kilomètres et en partant sud est vers la France, vous aurez le Col de la Seigne (2516 m) :peut être pas le plus simple pour vous mettre en jambe !

Villes et villages traversés

Si il y a bien un sentier de grande randonnée avec lequel vous allez croiser des routes et des villages, c’est le Tour du Mont Blanc : aucun risque de ne pas trouver un point de vente ou un village avec une chambre d’hôtes ! En partant de Chamonix, vous allez traverser

  • Les Houches (magasins, café, hôtels, camping, restaurants, ligne de bus, train, gîtes, distributeur de billets)
  • Les contamines (magasins, hôtel, camping, ligne de bus, distributeur de billets)
  • Les Chapieux (gîte, hôtel, magasin, café, ligne de bus)
  • Courmayeur  (magasins, café, hôtels, camping, restaurants, ligne de bus, distributeur de billets)
  • Champex (magasins, café, hôtels, camping, restaurants, ligne de bus, distributeur de billets)
  • Tré le champ (magasins, café, hôtels, camping, restaurants, ligne de bus, distributeur de billets)

Il y a bien sûr d’autres points de ravitaillement pour se reposer ou manger ,vous trouverez la liste complète des refuges, des gîtes et des cafés un peu plus bas.

Cols et points remarquables

Il n’y a pas besoin de matériel d’alpinisme pour faire le Tour du Mont blanc mais certains passages de cols se font au dessus de 2500m. Selon la saison que vous avez choisie, il y aura donc encore de la neige sur le sentier. Voici les passages au dessus de 2000m en tournant depuis Chamonix dans le sens inverse des aiguilles d’une montre :

  • le col de la Croix du Bonhomme (2433m)
  • le col de la Seigne (2516m) : c’est la frontière France – Italie
  • le grand col Ferret (2537m) : c’est la frontière Italie – Suisse
  • col du Brévent (2368m)

La saison idéale pour faire le Tour du Mont Blanc

Nous vous conseillons de vous engager sur le Tour du Mont Blanc entre fin juin et fin septembre car le parcours est en partie en Haute Montagne. Avant le mois de juin, le sentier peut encore être enneigé en passant certains cols, il faut un équipement spécifique. D’ailleurs début juillet, il n’est pas rare encore d’avoir de la neige au dessus de 2000m. En 2018, l’enneigement était exceptionnel et le sentier était encore enneigé à 50% en début de saison estivale.

La dernière semaine d’août, si vous recherchez le calme, vous pouvez oublier.Même si la rentrée est proche et que la plupart des sentiers de randonnées se vident, c’est le créneau de l’UTMB. Des milliers de coureurs et accompagnateurs vont envahir la montagne

Après le 15 septembre, c’est le risque d’avoir des jours plus courts. Quelle que soit la saison, méfiez vous de la météo et faites confiance aux bulletins météos. Il y a du réseau partout (ou très souvent sur le TMB, vous n’avez pas l’excuse de ne pas pouvoir consulter les prévisions météos)

Dormir sur le TMB : les hébergements

Vous n’aurez pas de mal à trouver un hébergement sur le sentier autour du Mont Blanc. Voici la liste des villes ou des lieux dans lesquels vous pourrez trouver un refuge, un gîte d’étape ou un camping. Nous partirons avec Chamonix comme point de départ en vous donnant le kilométrage, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre

Les Campings

  • Chamonix (km 0)
  • Les Houches (km 10)
  • Les Contamines (km 27 )
  • Courmayeur (km 75)
  • La Fouly
  • Champex

Les gîtes d’étape et les refuges

  • Chamonix (km 0)
  • Les Houches (km 10)
  • Col de Voza
  • Bionnassay
  • Les Contamines (km )
  • Refuge de la Croix du Bonhomme
  • Les Chapieux
  • Les Mottets
  • Refuge Bertonne
  • Refuge Bonatti
  • Refuge Elena
  • Chalet de la Peule
  • La Fouly
  • Champex
  • Bovine
  • Col de la Forclaz
  • Trient
  • Tré-le-champ

Équipement nécessaire

Randonner avec un sac de 25 kg pendant 12 jours n’est pas forcément agréable :). Partez avec le strict nécessaire mais ne lésinez pas avec la sécurité. Voici une liste non exhaustive d’équipement à ne pas oublier de mettre dans votre sac à dos.

Vêtements :

  • un pantalon et un short de randonnée
  • deux ou trois tee-shirt
  • deux ou trois paires de chaussettes
  • un k-way étanche

Hygiène

Contrairement aux GR20, vous pourrez plus facilement prendre soin de votre corps, notamment si vous avez du mal avec l’eau froide. Vous trouverez facilement de l’eau chaude pour laver vos affaires et prendre une douche !

  • Crème solaire
  • Brosse à dent
  • Savon
  • Serviette de toilette
  • Trousse de premier secours : pansements, désinfectant, de quoi soigner les ampoules

Soirée et nuit

Les soirées peuvent être fraîches autour du Mont Blanc, même l’été. Nous vous recommandons donc de prendre :

  • une polaire
  • un tee shirt à manche longue
  • un pantalon de randonnée
  • des chaussettes de récup’
  • un bonnet ou un tour de cou (de type buff)
  • des chaussures légères ou des tongues (pour ne pas avoir à remettre vos pieds dans les chaussures de randonnée le soir)

Accessoires

  • deux ou 3 sac poubelles pour protéger le contenu de votre sac en cas d’orage ou un sur-sac
  • un appareil photo ou un téléphone portable
  • une batterie USB
  • de l’argent liquide
  • un réservoir d’eau, avec au minimum 1.5L de contenance
  • vos papiers : carte d’identité, passeport, carte vitale (dans une pochette étanche)
  • une lampe frontale, si jamais vous décidez de partir tôt ou si par malheur vous devez arriver tard. Le jour se lève entre 5h00 et 6h00 l’été.
  • des bâtons de randonnées
  • des lunettes de soleil : le soleil peut taper fort en Haute Montagne, surtout si il reste des névés !
  • une casquette ou un bob !

Manger et boire sur le TMB

Les routes ne manquent pas sur le TMB : qui dit route dit touriste, et qui dit touriste dit « magasin » ou « restaurant » ! Il y a quand même pas mal d’endroits où vous pourrez faire le plein de nourriture ou trouver un restaurant.

Les cartes IGN du Tour du Mont Blanc


Vous partez bientôt faire le tour du Mont Blanc en randonnée ? Par expérience, nous vous conseillons de partir avec les cartes IGN dans votre sac à dos. C’est toujours plus prudent de savoir s’orienter en montagne, d’avoir une idée des difficultés à venir, d’anticiper le relief ou tout simplement pouvoir shunter et rejoindre un village proche en cas d’abandon. En plus c’est toujours sympa d’étudier à l’avance le topo du lendemain !

Nous vous conseillons d’acheter le TOPOGUIDE du TMB édité par la F.F.RANDO qui vous donne toutes les informations sur chaque étape. En complément, nous vous proposons de télécharger l’ensemble des cartes du Tour du Mont Blanc pour les consulter sur votre ordinateur (format imprimable en pdf).

Dès réception de votre paiement (9.95€), vous recevrez les 20 cartes du TMB par mail. Il n’est pas nécessaire d’avoir un compte paypal, vous pouvez régler directement par CB.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*